17 millions d'euros supplémentaires à trouver pour le réaménagement de Schuman

La rénovation de la place Schuman, dans le quartier européen de Bruxelles, a officiellement débuté en novembre, après des années de concertation. L'intention est que l'espace soit un lieu de rencontre sans circulation pour les habitants et le personnel des institutions européennes. Avec plus d'arbres et de plantes, une grande verrière centrale et un passage piétonnier, il devrait contribuer à rendre le quartier plus attractif.

L'UE devait fournir une subvention d'un peu plus de 17 millions d'euros, dans le cadre du plan de relance Next Generation EU, l'entreprise de construction Beliris couvrant le reste du coût estimé à 25 millions d'euros. Cependant, la part de l'UE a récemment été transformée d'une subvention en un prêt.

Dans le cadre de Next Generation EU, la Belgique a initialement reçu plus de 5 milliards d'euros de subventions, destinées à des projets de régénération et d'investissement tels que le réaménagement Schuman.

Subvention réduite

« Nous avons dû réviser le plan de relance européen, car les subventions européennes ont été réduites », a déclaré Laurens Teerlinck, porte-parole du secrétaire d'Etat Thomas Dermine. Cette réduction est la conséquence des meilleures performances économiques de la Belgique par rapport aux pays voisins à la suite de la crise du Covid-19, a expliqué Teerlinck.

« Pour compenser cette réduction, il a été décidé de transférer le projet Schuman du volet 'subventions' au volet 'prêts' du plan de relance, comme pour un certain nombre d'autres projets », a-t-il précisé. Le prêt sera soumis à des conditions plus favorables que les prêts traditionnels contractés par le gouvernement.

Il faudra donc trouver 17 millions d'euros supplémentaires pour le projet. Le bureau de Dermine affirme que cela se fera au niveau fédéral et non au niveau de la Région bruxelloise.

La conversion d'une subvention en prêt n'aura aucun impact sur le budget ou la mise en œuvre du projet Schuman, a déclaré Teerlinck. Les travaux devraient être terminés à l’hiver 2025.